Financez votre installation de méthanisation à la ferme

La méthanisation est un procédé naturel (fermentation) visant à valoriser matières organiques d’origine végétale ou animale (biomasse) sous forme d’énergie (chaleur et/ou électricité). La fermentation de ces déchets, en l'absence d'oxygène, est à l'origine de la production de biogaz. 
Face aux besoins croissants de financement dans ce domaine, Unifergie a conçu une offre de prestation de service afin de partager son expertise avec les Caisses Régionales. 

Les biens financés

​Les équipements (moteur, chaudière , digesteur, …), l’immeuble éventuellement associé (local technique) et les frais associés (ingénierie, frais financiers, assurances…). La nature et la qualité des matériels sont déterminantes dans la réussite du projet.

Expertise 

Unifergie met à votre disposition un outil expert qui permet d'apprécier techniquement les différents aspects des projets de méthanisation à la ferme et de modéliser les perspectives financières de l'exploitation après investissement.
Vous disposez d'une analyse de faisabilité adaptée à votre projet.

Proximité

Avec ses implantations en région (accéder à la carte), ses conseillers commerciaux experts et son partenariat avec les réseaux bancaires du groupe Crédit Agricole, Unifergie est à-même de vous accompagner dans vos projets.

Cliquez ici pour voir les questions fréquemment posées

Devons nous réaliser des études particulières avant notre demande de financement ?
Nous vous recommandons de réaliser une étude du marché local des intrants pour déterminer la disponibilité des matières à proximité ou à distance limitée de votre installation ainsi qu’une étude de la concurrence pour identifier les projets similaires sur le territoire.

Comment choisir les entreprises qui interviendront sur mon projet ?
Il faut recourir à des constructeurs aux compétences reconnues, ayant des références probantes dans les métiers de la biomasse, et suffisamment solides financièrement pour mener à bien la construction, la mise au point et éventuellement la maintenance des installations.

Comment gérer les relations avec mes fournisseurs de déchets ?
Il est nécessaire de contractualiser des accords (contrat ou lettre d’intention) avec des fournisseurs régionaux ou de s’allier avec d’autres exploitants ou coopératives pour sécuriser l’approvisionnement.

Quel sera le tarif de revente de l’électricité produite par mon installation ?
Le tarif de revente dépend de la puissance de votre installation et de la nature des intrants valorisés. Le tarif se décompose en un tarif de base (fonction de la puissance de votre installation) auquel peut s’ajouter une prime à l’efficacité énergétique et une prime pour le traitement des effluents d’élevage.
Ces primes sont soumises à conditions : vous pouvez vous référer à l’arrêté du 19 mai 2011 (www.legifrance.gouv.fr).

Les projets de méthanisation à la ferme entrent-ils dans un cadre réglementaire particulier ?
Une installation de méthanisation est conditionnée à l’obtention d’un permis de construire et d’une autorisation d’exploitation, et est régie par la réglementation des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE). Selon les caractéristiques du projet, l’installation sera soumise à une procédure de déclaration, d’enregistrement ou d’autorisation.
La vente d’électricité produite est assujettie à l’obtention d’un Certificat Ouvrant Droit à l’Obligation d’Achat (CODOA) et à la signature d’un contrat d’achat d’électricité fixant pour 15 ans les modalités de l’obligation d’achat et son tarif.

Puis je changer d’activité au cours du financement?
Il faut être très prudent quant à la modification de votre activité car elle a des incidences au niveau des fournitures de matières premières (selon les critères du code rural, 50% des déchets doivent provenir de l’installation du client). Les déchets entrants dans le processus de méthanisation influent sur le pouvoir méthanogène de l’installation, la durée de vie des équipements et le cadre réglementaire du projet.

Quelles assurances dois-je souscrire pendant la construction et l’exploitation de l’installation ?

  • Pendant la période de construction :

- Assurance Tous Risques Chantier / Tous Risques Montages Essais (à hauteur de la valeur de remplacement du matériel) y compris Perte de recettes anticipée (à hauteur de 6 mois d’exploitation environ)
- Responsabilité Civile du Maitre d’Ouvrage
- Assurance Dommages-Ouvrage

  • A compter de la livraison (période d’exploitation) :

- Assurance Responsabilité Civile (exploitation et propriétaire de l’installation)
- Assurance Tous Risques Dommages y compris bris de machine à hauteur de la valeur de remplacement pour le pour le mobilier et de la valeur à neuf pour l’immobilier, ainsi que Pertes de recettes d’exploitation (à hauteur de 6 mois environ)
NB : Le Groupe est en mesure de répondre aux demandes d’assurances du client : cf Pacifica + partenariat SMA BTP

Comment financer les coûts supplémentaires intervenant lors de l’exploitation de l’installation ?
Il est conseillé de provisionner une somme annuelle (à partir de la 4ème année d’exploitation) dans le cadre d’un contrat de maintenance ou sur un compte dans les livres de la Caisse régionale pour prévoir le changement des pièces du moteur (environ 50% du prix de l’équipement).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

OK      En savoir plus
X